01 juillet 2017

Instagram de fille #48 | Natalia de Sopot [ Open'er 2017


https://www.instagram.com/p/BV49x-9DUu4/

Préparatifs à la maison mercredi dernier avant Open'er. Natalia vit à Soport, près de Gdansk et Gdynia où se tient le festival, tout est dans la même zone géographique. Rouge à lèvres noir si je puis dire, hautes bottes de cheval Dafna noires, marque peu présente en Pologne, jupe et veste en jean. Natalia est parfaite pour aller danser devant la grande scène. On la voit deux jours après, sur une plage de Gdynia sur la Baltique, avec cette fois un jean à la place de sa mini.

https://www.instagram.com/p/BV-MK4sjmTU/ Surlendemain en jean. Two days later in jeans.
https://www.instagram.com/p/BWFEWOtj3a8/

"Pretty much, it's a rainy rainy summer in Poland"

Preparations at home last wednesday before Open'er. Natalia lives in Soport, near Gdansk and Gdynia where the festival is held, everything is in the same geographical area. Black lipstick, tall black Dafna eubber riding boots, brand selling little in Poland, denim jacket & short skirt. Natalia is perfect for dancing in front of the big stage. We see her two days later, on a beach in Gdynia on the Baltic, this time with jeans instead of her mini. Thank you Natalia.

6 commentaires:

Alexandre a dit…

Cette photo me rappelle le bon vieux temps , quand Grzegorz nous balançait les photos de jolies polonaises , les polonaises toutes comme les anglaises portent bien les bottes,pour moi ceux sont les plus photogéniques ,que les filles espagnoles prennent note ainsi que nos françaises avec leurs goûts bizarres!
J'espère que la prochaine fois la jeune fille de la photo mettra moins de maquillage ,on va finir par l'appeller Ripolin .

arno a dit…

Beaucoup de pluie ce matin et midi sur Paris. Suis sorti deux heures et aucune bdc. A un week-end près, Solidays aurait été un défilé de bdc. On se console agr&ablement avec Open'er.

Chris a dit…

Il y a peut-être des festivals ailleurs en France ou d'ailleurs où nous aurons ce défilé, espérons que les envoyés spéciaux ont été dépêchés.

Chris a dit…

@ Arno, j'ai aperçu dans le métro hier 2 ou 3 BDP courtes ( plutôt la tendance en matière de BDP ) et si malgré la pluie et la fraicheur les filles n'ont pas ressorti leurs BDC , perçues comme des hautes bottes pour l'hiver, çà se comprend, çà ne m'étonne pas pour un 1er juillet, et après une grande période de météo estival et même de canicule.

Adidou a dit…

Perso c'est tout l'inverse , j'ai un gros faible pour le style des Espagnoles qui savent porte leurs bottes d'équit , les Françaises là c'est plus compliqué c'est tellement différent pour chacune avec à chaque fois une personnalité bien à part qu'il est compliqué de juger , c'est plus simple de le faire avec les Anglaises et les Polonaises qui ne sont pas les reines de l'originalité c'est sur

Chris a dit…

Plutôt d'accord avec le commentaire d'Adidou ci dessus , pour le style des Françaises.

Pendant quelques années, elles ont adorées les BDC pour le style qu'elles procurent ( mais aussi pour des raisons objectivemnt pratiques ) et ont des réticences aujourd'hui à les porter, on n'en voit plus dans les rues, question que je me pose souvent : les aimeraient-elles toujours autant en secret sans pour autant oser les porter ?.... difficile de se renouveler dans la mode et passer à autre chose ? peur du "ringardisme" ... ?? Et n'attendant que des belles occasions indiscutables, comme les festivals pluvieux, pour les sortir et se "looker" avec ?